• Le Divin Petit Mendiant de Noël
    demandant l'aumône aux Carmélites.
    (RP 5 - 25 décembre 1895)


       La communauté étant réunie pour la récréation du soir, un ange apparaît portant entre ses bras le petit Jésus enveloppé de langes.
    - Il chante ce qui suit sur l'air de  « Sancta Maria, J'ai vu les séraphins en songe », etc.

    Au nom de Celui que j'adore,
    Mes soeurs, je viens tendre la main
    Et chanter pour l'Enfant Divin
    Car Il ne peut parler encore...

    Pour Jésus, l'Exilé du Ciel
    Je n'ai rencontré dans le monde
    Qu'une indifférence profonde
    C'est pourquoi je viens au Carmel.
    Que vos tendresses
    Et vos caresses
    Que vos louanges
    O soeurs des anges !
    Soient pour l'Enfant.
    Brûlez d'amour, âme ravie
    Un Dieu pour vous s'est fait mortel
    Oh ! mystère touchant
    Celui qui vous mendie
    C'est le Verbe Eternel !...

    O mes soeurs, approchez sans crainte
    Venez chacune à votre tour
    Offrant à Jésus votre amour
    Vous saurez sa volonté sainte.
    Je vous dirai le désir
    De l'Enfant caché dans les langes
    A vous, pures comme des anges
    Qui cependant pouvez souffrir.
    Que votre vie
    Si bien remplie
    Que vos souffrances
    Vos jouissances
    Soient pour l'Enfant.
    Brûlez d'amour, âme ravie
    Un Dieu pour vous s'est fait mortel
    Oh ! mystère touchant
    Celui qui vous mendie
    C'est le Verbe Eternel !...
    [.....]

    Pour lire l'intégralité de la Récréation Pieuse No. 5, cliquez sur le lien ci-dessous
     

    Le Divin Petit Mendiant de Noël

     
    Bonne semaine de Noël à tous ! yes

    1 commentaire
  • MAGNIFICAT

    Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent.

    Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.
     

    Magnificat

     

    Bonne fête de l'Immaculée Conception !

    Bon Jubilé de la Miséricorde !

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires