• L'Assomption de la Vierge Marie

                                                            

                                                           OFFICE DU MATIN


    Invit.  Venez, adorons le Roi des rois : aujourd'hui la Vierge, sa mère, est élevée dans les cieux.  


                         L'HYMNE

                         Elle est bénie de Dieu,
                         La Vierge
                         Docile au souffle de l'Esprit,
                         Elle est bénie de Dieu !
                         Voici la nouvelle Ève
                         Promise aux joies du Paradis.

                         Elle est bénie de Dieu,
                         La Femme
                         Qui met au jour le premier-né,
                         Elle est bénie de Dieu !
                         Tout homme la proclame :
                         " Heureuse " en son humilité.

                         Elle est bénie de Dieu,
                         La Mère
                         Qui voit mourir son Fils en croix,
                         Elle est bénie de Dieu !
                         Debout près du calvaire,
                         Elle ouvre l'âge de la foi.

                         Elle est bénie de Dieu,
                         La Reine
                         Qui prie pour nous, pauvres pécheurs,
                         Elle est bénie de Dieu !
                         Sa gloire nous entraîne
                         Au jour promis par le Seigneur.


                         PSAUME 62. Soif de Dieu

    Ant.  Sainte Vierge Marie, par toi le salut est entré dans le monde. Réjouis-toi près du Seigneur.

                         Dieu, tu es mon Dieu,
                         je te cherche dès l'aube :
                         mon âme a soif de toi ;
                         après toi languit ma chair,
                         terre aride, altérée, sans eau.

                         Je t'ai contemplé au sanctuaire,
                         j'ai vu ta force et ta gloire.
                         Ton amour vaut mieux que la vie :
                         tu seras la louange de mes lèvres !

                         Toute ma vie je vais te bénir,
                         lever les mains en invoquant ton nom.
                         Comme par un festin je serai rassasié ;
                         la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

                         Dans la nuit, je me souviens de toi
                         et je reste des heures à te parler.
                         Oui, tu es venu à mon secours :
                         je crie de joie à l'ombre de tes ailes.
                         Mon âme s'attache à toi,
                         ta main droite me soutient.


                         CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)  Hymne de l'univers

    Ant.  La Vierge Marie est élevée au-dessus des anges. Réjouissons-nous. Bénissons le Seigneur.

                         Toutes les oeuvres du Seigneur,
                                    bénissez le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !

                         Vous, les anges du Seigneur,
                                   bénissez le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !

                         Vous, les cieux,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, les eaux par-dessus le ciel,
                         bénissez le Seigneur,
                         et toutes les puissances du Seigneur,
                         bénissez le Seigneur !

                         Et vous, le soleil et la lune,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, les astres du ciel,
                         bénissez le Seigneur,
                         vous toutes, pluies et rosées,
                         bénissez le Seigneur !

                         Vous tous, souffles et vents,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, le feu et la chaleur,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, la fraîcheur et le froid,
                         bénissez le Seigneur !

                         Et vous, le givre et la rosée,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, le gel et le froid,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, la glace et la neige,
                         bénissez le Seigneur !

                         Et vous, les nuits et les jours,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, la lumière et les ténèbres,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, les éclairs, les nuées,
                              bénissez le Seigneur !
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !


                         Que la terre bénisse le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !

                         Et vous, montagnes et collines,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, les plantes de la terre,
                         bénissez le Seigneur,
                         et vous, sources et fontaines,
                         bénissez le Seigneur !

                         Et vous, océans et rivières,
                         bénissez le Seigneur,
                         baleines et bêtes de la mer,
                         bénissez le Seigneur,
                         vous tous, les oiseaux dans le ciel,
                         bénissez le Seigneur,
                         vous tous, fauves et troupeaux,
                              bénissez le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !


                         Et vous, les enfants des hommes,
                              bénissez le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !

                         Toi, Israël,
                         bénis le Seigneur !
                         Et vous, les prêtres,
                         bénissez le Seigneur,
                         vous, ses serviteurs,
                         bénissez le Seigneur !

                         Les esprits et les âmes des justes,
                         bénissez le Seigneur,
                         les saints et les humbles de coeur,
                         bénissez le Seigneur,
                         Ananias, Azarias et Misaël,
                              bénissez le Seigneur :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !

                         Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit-Saint :
                         A lui, haute gloire, louange éternelle !
                         Bénis sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
                         A toi, haute gloire, louange éternelle !


                         PSAUME 149  Louange à Dieu par les chants de victoire

    Ant.  Le Seigneur a magnifié ton nom : tous les anges diront ta louange.

                         Chantez au Seigneur un chant nouveau,
                         louez-le dans l'assemblée de ses fidèles !
                         En Israël, joie pour son créateur ;
                         dans Sion, allégresse pour son Roi !
                         Dansez à la louange de son nom,
                         jouez pour lui, tambourins et cithares !

                         Car le Seigneur aime son peuple,
                         il donne aux humbles l'éclat de la victoire.
                         Que les fidèles exultent, glorieux,
                         criant leur joie à l'heure du triomphe.
                         Qu'ils proclament les éloges de Dieu,
                         tenant en main l.épée à deux tranchants.

                         Tirer vengeance des nations,
                         infliger aux peuples un châtiment,
                         charger de chaînes les rois,
                         jeter les princes dans les fers,
                         leur appliquer la sentence écrite,
                         c'est la fierté de ses fidèles.


                         LA PAROLE DE DIEU               cf.  Is 61, 10

                         Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme
                         exulte en mon Dieu. Car il m'a enveloppée du
                         manteau de l'innocence, il m'a fait revêtir les
                         vêtements du salut, comme une mariée met ses
                         bijoux.
                             R/ Comme une fiancée parée pour son époux,
                             *  elle resplendit de la gloire de Dieu.
                             V/ Sa source de lumière est l'Agneau.
                             *  Elle resplendit de la gloire de Dieu.
                                Gloire au Père.  R/ Comme une fiancée.


                         LE CANTIQUE DE ZACHARIE

    Ant.  Tu es belle et radieuse, fille de Sion, tu surgis comme l'aurore.

                         LOUANGE ET INTERCESSION

                         Prions notre Sauveur qui a voulu naître de la
                         Vierge Marie, et redisons avec elle :

                         R/  Notre âme exalte le Seigneur.

                         Fils du Dieu Vivant,
                         par ta passion tu as préservé ta Mère de toute
                         souillure :
                         - garde-nous du péché.

                         Rédempteur des hommes,
                         tu t'es incarné dans le sein de la Vierge Marie :
                         - fais de nous le temple de l'Esprit-Saint.

                         Maître des intelligences,
                         tes paroles et tes gestes pénétraient le coeur de ta
                         Mère :
                         - apprends-nous à garder en nos coeurs ta parole.

                         Sauveur du monde,
                         tu as voulu que Marie soit au pied de la croix :
                         - accorde-nous la force au milieu des épreuves.

                         Jésus ressuscité qui règnes à la droite du Père,
                         tu as glorifié Marie dans son âme et dans son
                         corps,
                         - oriente nos désirs vers le ciel.

                                                                     (intentions libres)

                         Notre Père

                         Dieu éternel et tout-puissant. toi qui a fait monter
                         jusqu'à la gloire du ciel, avec son âme et son corps,
                         Marie, la Vierge immaculée, mère de ton Fils : fais
                         que nous demeurions attentifs aux choses d'en haut
                         pour obtenir de partager sa gloire.

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui 16 juillet est fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Voici la Poésie no.7 de sainte Thérèse de Lisieux composée le 16 juillet 1892 :

     

    Chant de reconnaissance à Notre-Dame du Mont-Carmel

     

    1. Aux premiers instants de ma vie,
    Vous m'avez prise entre vos bras ;
    Depuis ce jour, Mère chérie,
    Vous me protégez ici-bas.
    Pour conserver mon innocence,
    Vous m'avez mise en un doux nid,
    Vous avez gardé mon enfance
    A l'ombre d'un cloître béni.
     
    2. Plus tard, aux jours de ma jeunesse,
    De Jésus j'entendis l'appel !...
    Dans votre ineffable tendresse,
    Vous m'avez montré le Carmel.
    «Viens, mon enfant, sois généreuse,
    Me disiez-vous avec douceur ;
    Près de moi, tu seras heureuse,
    Viens t'immoler pour ton Sauveur.»
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
     
    3. Près de vous, ô ma tendre Mère !
    J'ai trouvé le repos du coeur ;
    Je ne veux plus rien sur la terre,
    Jésus seul est tout mon bonheur.
    Si parfois je sens la tristesse,
    La crainte qui vient m'assaillir,
    Toujours, soutenant ma faiblesse,
    Mère, vous daignez me bénir.
     
    4. Accordez-moi d'être fidèle
    A mon divin Epoux Jésus.
    Qu'un jour, sa douce voix m'appelle
    A voler parmi les élus.
    Alors, plus d'exil, de souffrance ;
    Je vous redirai dans le Ciel
    Le chant de ma reconnaissance,
    Aimable Reine du Carmel !
     
     
     
    Bonne journée ! yes
     
     
     

     


    votre commentaire
  •    Voici un film très intéressant sur Thérèse de Lisieux et la famille Martin. Un groupe de catholiques de la paroisse Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus à Riga, en Lettonie, se rendent en train en ces différents lieux où a vécu Thérèse Martin, ses parents Louis et Zélie, ainsi que les autres soeurs Martin, pour les évènements entourant la béatification des parents Martin le 19 octobre 2008. Film très bien documenté qui n'a pas été fait pour la commercialisation, et qu'il vous est permis de copier et de dupliquer(entière autorisation de l'auteur).

       Bon visionnement ! yes

     


    votre commentaire
  •  

    Vous pouvez visionner ma liste de lecture sur YouTube en cliquant sur Thérèse de Lisieux


    2 commentaires