• Aujourd'hui 16 juillet est fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Voici la Poésie no.7 de sainte Thérèse de Lisieux composée le 16 juillet 1892 :

     

    Chant de reconnaissance à Notre-Dame du Mont-Carmel

     

    1. Aux premiers instants de ma vie,
    Vous m'avez prise entre vos bras ;
    Depuis ce jour, Mère chérie,
    Vous me protégez ici-bas.
    Pour conserver mon innocence,
    Vous m'avez mise en un doux nid,
    Vous avez gardé mon enfance
    A l'ombre d'un cloître béni.
     
    2. Plus tard, aux jours de ma jeunesse,
    De Jésus j'entendis l'appel !...
    Dans votre ineffable tendresse,
    Vous m'avez montré le Carmel.
    «Viens, mon enfant, sois généreuse,
    Me disiez-vous avec douceur ;
    Près de moi, tu seras heureuse,
    Viens t'immoler pour ton Sauveur.»
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
     
    3. Près de vous, ô ma tendre Mère !
    J'ai trouvé le repos du coeur ;
    Je ne veux plus rien sur la terre,
    Jésus seul est tout mon bonheur.
    Si parfois je sens la tristesse,
    La crainte qui vient m'assaillir,
    Toujours, soutenant ma faiblesse,
    Mère, vous daignez me bénir.
     
    4. Accordez-moi d'être fidèle
    A mon divin Epoux Jésus.
    Qu'un jour, sa douce voix m'appelle
    A voler parmi les élus.
    Alors, plus d'exil, de souffrance ;
    Je vous redirai dans le Ciel
    Le chant de ma reconnaissance,
    Aimable Reine du Carmel !
     
     
     
    Bonne journée ! yes
     
     
     

     


    votre commentaire
  •    Voici un film très intéressant sur Thérèse de Lisieux et la famille Martin. Un groupe de catholiques de la paroisse Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus à Riga, en Lettonie, se rendent en train en ces différents lieux où a vécu Thérèse Martin, ses parents Louis et Zélie, ainsi que les autres soeurs Martin, pour les évènements entourant la béatification des parents Martin le 19 octobre 2008. Film très bien documenté qui n'a pas été fait pour la commercialisation, et qu'il vous est permis de copier et de dupliquer(entière autorisation de l'auteur).

       Bon visionnement ! yes

     


    votre commentaire
  •  

    Vous pouvez visionner ma liste de lecture sur YouTube en cliquant sur Thérèse de Lisieux


    2 commentaires

  • votre commentaire
  • Ô Dieu d'Amour

     

     

    Non, je n'ai pu trouver nulle autre créature
    Qui m'aimât à ce point et sans jamais mourir
    Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature
    Qui devienne mon frère et qui puisse souffrir.

    (Moi, si j'avais commis - Sainte Thérèse de Lisieux)
     
    Je vous souhaite une très bonne Semaine sainte et une Joyeuse fête de Pâques !
     

    Ô Dieu d'Amour

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique